Un drone de Greenpeace déclenche des fumigènes sur le toit de la piscine de l’usine d’Orano La Hague

Un drone de Greenpeace a déclenché des fumigènes de détresse sur le toit du bâtiment piscine contenant la plus grande quantité de matières radioactives dans le monde, à l’usine Orano de La Hague. Ils entendent dénoncer le risque nucléaire lié à ces installations vieillissantes, fragiles et au bord de la saturation.