/

[Action] Greenpeace bloque le site de départ des convois de déchets radioactifs à destination de la Sibérie

Des militant·es de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation. Greenpeace France dénonce l’irresponsabilité de l’industrie nucléaire et du gouvernement français dans la gestion des déchets radioactifs.
À la sortie immédiate du site d’Orano, un camion affichant « Stop aux trafics radioactifs » a été positionné sur la voie de chemin de fer et des activistes sont accrochés sous le camion et sur ses côtés.

L'utilisation des images est soumise à des droits d'auteurs. Mention du copyright © auteur / Greenpeace obligatoire.

© Maïté Maldi / Greenpeace

"La Russie n'est pas une poubelle"
Des militantes et militants de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 3 mo

© Maïté Maldi / Greenpeace

Des militantes et militants de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 3 mo

© Maïté Maldi / Greenpeace

"+ d'EPR = + de déchets"
Des militant·es de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 3 mo

© Maïté Maldi / Greenpeace

"Russia is not a nuclear dump"
Des militant·es de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 3 mo

© Maïté Baldi / Greenpeace

"La Russie n'est pas une poubelle"
Des militantes et militants de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 0 ko

© Greenpeace

jpg / 3 mo

© Maïté Baldi / Greenpeace

Des militantes et militants de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 4 mo

© Maïté Baldi / Greenpeace

Des militantes et militants de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

jpg / 3 mo

© Vincent Rok / Greenpeace

Des militantes et militants de Greenpeace France bloquent l’accès ferroviaire du site d’entreposage d’Orano à Pierrelatte dans la Drôme, où un train d’uranium usé français à destination de la Russie est en préparation.

vidéo / 199 mo / 2 min. 33

Communiqué de presse

pdf / 582 ko