28 avril 2021 / Paris

[ACTION] Le collectif Plus jamais ça appelle Bruno Le Maire à sauver le site industriel de Chapelle-Darblay

Mercredi 28 Avril, les organisations du collectif Plus jamais ça et des représentants des salariés de la papeterie ont occupé le parvis de Ministère de l’Économie et des Finances à Paris pour demander à Bruno Le Maire de garantir la sauvegarde intégrale de la papeterie Chapelle-Darblay. 120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l’Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.
Cette papeterie est la seule usine en France capable de fabriquer du papier journal 100% recyclé. Pourvoyeuse de 750 emplois directs ou indirects dans le bassin rouennais ce modèle d’industrie écologique est à l’arrêt depuis le 6 mai 2020 et sur le point d’être définitivement fermée le 15 juin.

Les photos et vidéos sont téléchargeables jusqu”au 12 mai 2021.

L'utilisation des images est soumise à des droits d'auteurs. Mention du copyright © auteur / Greenpeace obligatoire.

Bout à bout vidéo

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

vidéo / 485 mo / 6 min. 34

© Emeric Fohlen / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 13 mo

© Emeric Fohlen / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 9 mo

© Emeric Fohlen / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 11 mo

© Emeric Fohlen / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 10 mo

© Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 3 mo

© Emeric Fohlen / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 10 mo

© Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 4 mo

© Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 3 mo

© Andrea Olga Mantovani / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 7 mo

© Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 3 mo

© Andrea Olga Mantovani / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 7 mo

© Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 5 mo

© Andrea Olga Mantovani / Plus Jamais ça

120 militant·es, syndicalistes et représentants des salarié·es ont investi le parvis du Ministère de l'Économie et des Finances et ont déployé deux banderoles de 15 mètres de long pour interpeller Bruno Le Maire.

jpg / 8 mo

Prises de paroles de Cyril Briffault (Représentant syndical cgt Chapelle Darblay), Aurélie Trouvé (Attac) et Philippe Martinez (CGT), Simon Duteil (Solidaires), Jean-François Julliard (Greenpeace France), Cécile Duflot (Oxfam)

vidéo / 266 mo / 3 min. 37

© Andrea Olga Mantovani / Plus Jamais ça

Militant·es, syndicalistes et représentant·es des salarié·es du site de Chapelle Darblay dans l'enceinte du Ministère de l'économie et des finances.

jpg / 9 mo

© Andrea Olga Mantovani / Plus Jamais ça

Militant·es, syndicalistes et représentant·es des salarié·es du site de Chapelle Darblay dans l'enceinte du Ministère de l'économie et des finances.

jpg / 10 mo